Journée d’études cliniques 2015 – « Vie sensorielle, perception, affect et pensée »

RENNES – Vendredi 04 décembre 2015 de 8 heures 30 à 17 heures

 » Vie sensorielle, perception, affect et pensée « 

 

Voir plaquette et formulaire d’inscription en pièce jointe

Lieu : Auditorium de l’Espace Anne de Bretagne – 15 rue Martenot – 35000 Rennes

Argument :

Notre journée clinique est consacrée cette année à un concept du « troisième type » selon l’expression de Florence Guignard. Un tel concept désignerait les mouvements intra et inter psychiques repérables dans la cure analytique. Florence Guignard considère la théorie psychanalytique de la pensée chez Bion comme l’un de ces concepts du « troisième type » qui dans la cure intègre les dimensions pulsionnelle, émotionnelle et identificatoire. La dimension pulsionnelle est désignée par Florence Guignard sous les termes de « trépied pulsionnel bionien » : L (love), H (hate) et K (knowledge), trépied qui permet de dépasser l’opposition binaire classique et qui évite d’enfermer notre réflexion dans une alternative, toujours manichéenne, et donc stérilisante. Le concept de pulsion K – pulsion à connaître – va au delà d’une origine purement prégénitale de la sublimation et de la pulsion épistémophilique, telle que Freud l’avait postulée, notamment dans son étude sur le Léonard. La dimension émotionnelle, à partir de laquelle vont se former les pensées, est d’abord constituée par les éléments sensoriels, matériau brut que Bion désigne comme les « éléments β ». Les pensées prennent leur source dans l’expérience émotionnelle fruit de la rencontre des pulsions d’un être humain avec la fonction α – ou capacité à penser les pensées – d’un autre être humain. La dimension identificatoire apparaît justement au cours de cette rencontre. Car l’appareil à penser les pensées fonctionne sur le mode de la projection identificatoire normale, conçue selon le modèle de la découverte kleinienne d’un processus résultant du clivage et de la projection d’une partie du Moi d’un être humain dans un autre être humain. « Et c’est là que Bion effectue la plus remarquable intégration conceptuelle qui ait jamais été proposée dans l’histoire de la pensée humaine, ajoute Florence Guignard : il postule que les éléments de pensée sont le produit de toute la « matière » sensorielle brute – « donné » physiologique – qui, lors de leur « séjour » dans la « capacité de rêverie de la mère », va se transformer en « matière » émotionnelle pensable et symbolisable, « matière » qui compose chacun des éléments α de pensée ».

Programme :

8h30     Accueil des participants

9h00     Ouverture de la matinée et présidence par René PéranMembre du Quatrième Groupe

9h15     « Infantile du psychanalyste, taches aveugles et interprétations bouchons » : Conférence de Florence Guignard, Membre Titulaire de la Société Psychanalytique de Paris

10h00   Discussion

10h30    Pause

10h45    Présentation clinique par Dominique Joncour, Psychanalyste participante du Quatrième Groupe

11h30     Discussion clinique

12h15      Déjeuner libre

14h15     Ouverture de l’après midi et présidence par Alain Rannou, Membre de la Société Psychanalytique de Paris

14h30    Présentation clinique par Evelyne Gosse Oudard, Membre du Quatrième Groupe

15h15     Discussion clinique

16h30    Clôture de la journée par Catherine Even – Le Berre

 

Inscription :
50 euros
: Inscription à la journée seule ( 15 euros pour les étudiants)
Bulletin à nous adresser accompagné d’un chèque à l’ordre de Etudes Cliniques Rennaises,
à l’adresse suivante :

Anne-Marie Péran
5, rue du Colonel Alexandre Le Balle,
35800 DINARD

Une attestation fiscale et de présence sera délivrée sur demande.

 

Bibliographie :

Bion WR., Recherches sur les petits groupes (1961), Paris, PUF, 1965
Bion WR., Aux sources de l’expérience (1962), Paris, PUF, 1979
Bion WR., Éléments de la psychanalyse, (1963), Paris, PUF, 1979
Bion WR., Transformations. Passage de l’apprentissage à la croissance (1965), Paris, PUF, 1982
Bion WR., Réflexion faite (1967), Paris, PUF, 1983

Gosse-Oudard E., Un contre-transfert douloureux in Travail psychique et transformations in Le Coq-héron 2009/3 – n°198, p.73-79, Ramonville Saint-Agne, Érès, 2009
Gosse-Oudard E., Sortir de l’adolescence, terminer son analyse in Adolescence 2004/4-n°50, p.789-797, Le Bouscat, L’Esprit du Temps, 2004

Guignard F., Épître à l’objet, collection PUF, 1997
Guignard F., Au vif de l’infantile. Réflexions sur la situation analytique, Delachaux et Niestlé, 2002
Guignard F. et coll., La relation mère – fille, entre partage et clivage, In Press 2° éd. 2012
Guignard F., « Bion, un penseur en quête de pensées », in Wilfred R. Bion : la psychanalyse en devenir, Le Coq-héron, n° 216, 2014/1 p17-28
Guignard F., Quelle psychanalyse pour le XXIème siècle ? TomeI. Concepts psychanalytiques en mouvement, Éditions Ithaque, 22 septembre 2015

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>